Il y a quelques jours, le créateur JULIUS a présenté son défilé menswear printemps-été 2018 à la Paris Fashion Week sous le thème du grunge revisité et de l’underground. Nous vous avouerons que la collection ne fut pas très séduisante, de nombreux éléments ont été vu et revu. Prenons par exemple les chemises à carreaux rouge et noir que l’on voyait sur les collégiennes il y a deux ans ou encore la tenue kaki lacée de la tête aux pieds qui nous rappelle la collection Puma Fenty et selon nous, d’autres looks s’inspirent également de Yeezy.

 

Les couleurs foncées n’inspirent pas forcément à une belle saison ensoleillée, la palette utilisée nous rappelle les nuits d’été orageuses et les pluies torrentielles. Le créateur s’est montré très libre sur les dégradés à la fois kaki camo, noir profond, orange vif, rouge bordeaux et bleu électrique. JULIUS a probablement voulu bouleverser les codes des couleurs estivales avec cette collection, aux oubliettes les couleurs douces et pastel, la maison ne reviendra pas sur son identité artistique sous prétexte de conventions et de coutumes stylistiques. La marque a gardé toute son identité, certains seront séduits et d’autres non…comme le dit le proverbe romain « les goûts et les couleurs, on ne discute pas ». Cependant nous pouvons discuter des matériaux et des techniques de création utilisés durant cette collection. Ainsi nous pouvons y voir des tissus résilles, des harnais d’inspiration militaire, du vinyle, des zips XL et du laçage sans limiComme vous pouvez le constater tous ces éléments ont déjà été vus précédemment dans d’autres collections et défilés.

 

Désormais, revenons sur les looks qui ont marqué la rédaction, nous avons sélectionnés nos trois tenues favorites :

  • Le premier look a été choisi pour son monochrome noir et blanc et sa simplicité. Le pull blanc oversize au niveau des manches met en valeur la silhouette svelte du mannequin et les détails sur ces mêmes manches le font sortir du lot. Le pantalon noir à l’allure bouffante permet d’équilibrer la silhouette globale et on apprécie.

 

  • Le deuxième look emprunte son look dans un vestiaire militaire futuriste, nous avons l’impression d’être face à un costume d’un film apocalyptique où l’Etat de droit n’existerait plus. Premièrement, le camaïeu de kaki séduit car c’est l’une des tendances cette année, ensuite le haut aux manches style bomber ajoute cette touche d’originalité, mais l’avant-garde se trouve surtout au niveau de l’entre-jambe où une espèce de housse de protection englobe les cuisses.

 

  •  Enfin, le dernier look ne surprendra pas ceux qui me connaissent sous le nom d’Orange Bleue…Le bomber long fin et léger en vinyle kaki est idéal pour l’été, le jogging noir à la coupe fuselée met en valeur la silhouette du modèle mais ce qui redonne de l’énergie au look global et qui le démarquerait dans une rue parisienne c’est sûrement le sweat à capuche orange vif qui se marie tellement bien avec les autres éléments de la tenue.

L’article se finit sur une note positive mais il est important de rappeler que notre opinion reste mitigée. Une belle collection que l’on ne refuserait pas de porter (loin de là !) mais trop d’éléments non-inédits, ce qui désole un peu.

Retrouvez ci-dessous les différents looks présentés.

L’Equipe de la rédaction n’a pas fini et reviendra bientôt son bagage remplit d’articles, à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate