La Grime Music, ça vous dit quelque chose ? Ce genre musical underground connait un bel essor depuis quelques années, autant du point de vue de la visibilité que de la renommée. Mais la Grime, qu’est-ce que c’est ?

 

 

La Grime peut être considérée comme le hip-hop underground londonien. Elle a émergé au début des années 2000 dans le East London avec comme fer de lance Dizzee Rascal ou encore Wiley. Cependant, la Grime ne se résume pas seulement à la culture hip-hop, c’est également un mélange de la culture garage, drum & bass, dance hall, electro et encore raggae. Ce style underground s’est notamment propagé dans tout Londres grâce aux radios pirates, véritable moyen de communication de cette culture underground.

 

 

 

En effet, la grime n’est pas seulement un genre musical mais englobe tout une culture qui se différencie totalement de la cuture hip-hop de l’autre côté de l’Atlantique. Tout d’abord dans la musique en elle-même, le flow est beaucoup plus cru, saccadé – quand on sait que grime veut dire crasse – et les instrumentales elles, sont véritablement le mélange de toutes les cultures citées plus tôt, ce qui rend une instrumentale de grime directement détectable dès les premières mesures. Ensuite, la grime apporte une toute nouvelle esthétique venant de l’underground londonien que l’on peut observer dans le clip Shutdown de Skepta ou encore Man Don’t Care de JME. Cette esthétique passe notamment par de célèbres marques britanniques comme Stone Island ou encore CP Company.

 

 

Seulement, il ne s’agirait pas simplement d’opposer la culture hip-hop américaine et la Grime. En effet, de nombreux artistes américains ont participé à l’essor international de la Grime. Que ce soit Drake qui semble entretenir des liens de plus en plus étroits avec nos voisins d’outre-manche, Kanye West qui invite une grande partie de la scène grime lors de son apparition aux Brit Awards pour son titre All Day en 2016 ou encore des collaborations entre les artistes, dont le hit de cette année Praise the Lord de Skepta et Asap Rocky.

 

 

Au – delà de l’aspect purement musical, les artistes de la Grime jouent pleinement un rôle dans la culture urbaine d’aujourd’hui, notamment dans l’industrie du Street Wear, entre Stormzy et sa collaboration avec Adidas ou encore Skepta qui multiplie les collaborations avec Nike, avec sa célèbre Sk Air.

 

 

Ainsi, même si la Grime semble à travers les années avoir cet aspect de « mainstream », elle reste quand même très attachée à sa culture underground. Au-delà de la Grime, le rap UK semble désormais peser dans l’industrie mondiale et son futur ne pourra être que radieux quand on voit l’émergence de jeunes talents tels que Dave, Stefflon Don ou encore Octavian, qui ne seront pas là pour faire de la simple figuration.

 

 

Retrouvez quelques sons Grime ci-dessous : 

 

 

                      

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate