From Porto with Love…. and Paris. Le monde de la mode reprend son fonctionnement normal avec beaucoup plus d’évènements physiques. Le COVID est toujours présent néanmoins la joie et la bonne humeur sont de retour. Malgré les restrictions de voyage, la mode portugaise s’invite dans la capitale française avec quelques créateurs dont Constança Entrudo, Maria Carlos Baptista et Ricardo Andrez.

La proposition de Constança Entrudo pour le printemps été 2022 s’effectue avec une collection très personnelle qui nous guide à travers la poésie visuelle. Les tissus faits à la main font partie du dialogue établi avec l’espace scénique où l’influence de la poésie des années 60, inspirée des manifestes et poèmes européens et brésiliens, ainsi que des mouvements artistiques et sociaux, est présente.

Maria Carlos Baptista continue de montrer sa relation avec la mode masculine et comment elle peut être fusionnée avec la mode féminine. La collection « Mátria » marque le début d’une nouvelle ère où la Femme s’impose comme la force principale et utilise les dépouilles de l’ancien monde pour s’exprimer. Avec une palette majoritairement foncée, certaines pièces sont mises en valeur par le mélange artistique de formes, de textures et de couleurs. La créatrice poursuit également son travail d’upcycling en créant une nouvelle vie dans des pièces abîmées et perdues.

Ricardo Andrez réfléchit sur un nouveau monde virtuel où nous vivons à l’été 2022, où il y a une nouvelle réalité, complètement encadrée par la technologie. La possibilité d’accéder à une réalité augmentée au contact des vêtements est supplantée par des finitions brutes, sans jamais perdre le sens aux détails fournis par la fabrication portugaise dont le designer s’appuie dans son studio au Portugal. La fusion des deux visions où coton organique coordonne avec des matériaux sensibles à la température corporelle.

Suivez attentivement ces créateurs portugais aux univers différents et aux fortes ambitions. Vous pouvez les suivre en cliquant sur ce lien et en les suivant sur Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate