Ottolinger Printemps/Eté 2022 est à la quintessence de son style, contemplatif et d’une énergie rayonnante.
Fidèle à son identité elfique-sensuel, la collection se développe dans un écosystème vivant et fluctuant : un orange incandescent rencontre un ardent noir pareil à une obsidienne.

Une mer de lave rose gélifiée est traversée par un luxuriant feuillage rocheux où se retrouve un camaïeu de vert citron, vert pastel, vert herbe, sauge, vert chartreuse pour une renaissance. Une vibrante couleur corail et un bleu aigue-marine, arrosé par une vague turquoise, sont entrelacés avec des Bougainvilliers battus par le vent.

Les nuances et camaïeux se synchronisent avec la beauté décousue de l’œuvre de l’artiste Lucie Stahl, sont retranscrits cette saison sur les pièces mesh signature de la marque. Ainsi les tricots côtelés sinueux s’enroulent et serpentent autour du corps tels des lianes sauvages, permettant de garder le contrôle de la situation, tout en restant élégants et agiles pour continuer l’exploration de ce nouveau monde

À la tombée de la nuit la promenade se poursuit. Vêtus de denim peint, de pantalons chauds, de costumes métalliques, de long manteaux Glam-Fi et de robes de cocktail Saturnine en obsidienne sombre et rose lave, sculptés de manière futuriste en silhouettes de croissant, ils descendent dans une nuit d’orage d’été intergalactique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate