C’est un Fashion Month un peu particulier qui s’est déroulé dans les quatre capitales de la Mode. De nombreux shows se sont déroulés digitalement, tandis que d’autres, notamment Saint Laurent, ont tout simplement déserté le calendrier. À coups de gel hydroalcoolique, de masques stylés (oui parce que quand même, c’est la Fashion Week), de chaises distancées selon les règles sanitaires en vigueur, et bien évidemment d’un nombre d’invités réduits, les marques ont tenu à respecter la traditionnelle semaine de la mode parisienne. 

Parmi elles, Rick Owens a retenu notre attention. Filmé par un drône, le show se veut terriblement inscrit dans l’ère du temps. Intitulé Phlegethon, du nom de l’une des 5 rivières du monde des Enfers, les références dark et les provocations s’y bousculent. Rappelons d’abord le contexte : en pleine pandémie mondiale qui peine à être maîtrisée, l’obligation de porter un masque qui crée la discorde parmi les citoyens, des couvre-feux imposés… Alors, devant le Palazzo Del Casino à Venise, les silhouettes s’inscrivent dans le mood global de 2020. 

Des silhouettes futuristes et pourtant résolument modernes où les cuissardes accompagnent des épaules XXL, où le noir et le blanc domine mais où le combo rouge/rose triomphe quand même. Sans oublier leurs masques, les créatures affrontent la pandémie, s’inscrivent dans notre époque sombre et pleine de changements, nous montrent que le masque est le IT accessoire de 2020-2021 et que les fashionista peuvent conquérir le monde. 

Retrouvez les looks ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate